27 septembre 2021

La Martinique se met en état d’urgence pour faire face à la crise du Covid-19 et demande aux touristes de partir.

La Martinique, territoire français d’outre-mer, va entrer dans une période de confinement renforcé de trois semaines à partir de mardi pour faire face à une épidémie de Covid-19 sur l’île antillaise, a déclaré un responsable du gouvernement local sur Twitter.

La Martinique avait déjà imposé un couvre-feu le soir, mais le verrouillage plus strict du Covid-19, qui doit commencer à partir de 19 heures, entraînera la fermeture des magasins non essentiels, la fermeture des plages et la limitation des déplacements des personnes.

Les autorités martiniquaises ont également conseillé aux touristes de quitter l’île.

« Les commerces seront fermés, à l’exception des magasins d’alimentation et des pharmacies », a déclaré Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique, qui a encouragé « tous les touristes vulnérables à quitter le territoire ».

« Les hôtels seront fermés – sauf aux professionnels et aux résidents du territoire ; il en va de même pour les locations saisonnières », a ajouté le préfet. « Les magasins utiles pour la rentrée scolaire » rouvriront « lorsque la situation sanitaire se sera améliorée », a-t-il précisé.
« Les entreprises et les administrations sont également invitées à participer à ce confinement, en organisant leurs services de manière à ce qu’un maximum de salariés puissent travailler à domicile », a ajouté M. Cazelles.

Le préfet a précisé que les équipements de culture et de loisirs seraient fermés, notamment les plages, qui « ne seront plus accessibles au public ».

Les habitants devront également limiter leurs déplacements à un rayon maximal d’un kilomètre autour de leur domicile.

« Ces règles sont strictes. Elles seront levées dès que la situation sanitaire le permettra », a promis le responsable, précisant que les mesures seraient réévaluées « dans 15 jours ».

Le week-end dernier, le ministre français de la santé Olivier Véran a lancé un appel aux médecins et infirmiers volontaires pour se rendre dans les territoires d’outre-mer de la Guadeloupe et de la Martinique, alors qu’une vague d’infections Covid-19 submerge les hôpitaux des deux îles des Caraïbes.

Mardi, quelque 240 professionnels de la santé doivent arriver pour entamer une mission de soutien de 15 jours. Véran doit se rendre en Martinique jeudi.

La Martinique a l’un des taux d’incidence du Covid-19 les plus élevés de France, avec près de 1 200 cas pour 100 000 habitants et des hôpitaux sollicités à 227 % de leur capacité. L’île a également un faible taux de vaccination contre le Covid-19 par rapport à la France métropolitaine ; seulement 22% de la population martiniquaise a reçu une première dose du vaccin.

https://www.tf1.fr/embedplayer/13799029/?startAt=0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial